Est-il intéressant d’opter pour une SCI avec un capital variable ?

La création d’une société civile immobilière n’est pas aussi simple, elle demande une attention particulière puisque de nombreuses questions sont en suspens. Celle du capital variable se posera dès la rédaction des statuts.

Bien réfléchir à l’intérêt du capital d’une SCI

Lors de la création, le dirigeant est en mesure de choisir une SCI avec un capital fixe ou variable, la direction à prendre n’est pas anodine puisqu’elle aura un réel impact sur le fonctionnement de la société. Pour comprendre ce domaine, il est judicieux de s’interroger sur ce capital variable. Ce dernier nécessite deux sommes (plafond minimum et maximum) qui ont la particularité d’être prédéterminées ainsi que fixées lors de la rédaction des statuts de la SCI. Les associés pourront ensuite le modifier librement selon leurs besoins.

Le concept est moins souple avec un capital fixe, car une seule somme est au rendez-vous. Si un changement devenait indispensable, les associés seraient contraints d’engager une procédure relativement lourde. C’est pour cette raison qu’il est primordial de bien réfléchir à la voie à emprunter.

Un capital variable apporte une souplesse attractive

Dans tous les cas, que la SCI soit avec un capital variable ou fixe, la gestion ainsi que l’administration ne seront pas impactées. Lorsque deux sommes sont au rendez-vous, quelques attraits sont au rendez-vous puisqu’un associé aura l’opportunité de quitter cette société même si les partenaires n’ont pas donné leur avis. Cette facilité n’est pas envisageable avec une SCI dotée d’un capital fixe, car une procédure d’agrément sera nécessaire. Cette dernière entraîne généralement des problèmes d’entente entre les différents membres de la société civile immobilière.

Avec le capital variable, un confort supplémentaire est visible, cela permet de régler de nombreux dysfonctionnements sans pour autant modifier l’administration. Il s’avère être intéressant d’opter pour un tel chemin puisque cette SCI permet de jouir de tous les avantages d’une structure classique en bénéficiant en même temps d’une souplesse non négligeable.

Les contraintes engendrées par une SCI et un capital fixe

Lors de la rédaction des statuts, il sera judicieux de se poser les bonnes questions, mais il est important d’insister sur le fait qu’une SCI avec un capital fixe demandera une procédure complexe pour la modification de la somme. Il sera nécessaire de convoquer tous les membres, de publier à nouveau une annonce légale pour mettre en avant ce changement puis d'effectuer un dépôt des nouveaux statuts au tribunal de Commerce de la SCI.

Le droit facile » culture juridique » Est-il intéressant d’opter pour une SCI avec un capital variable ?